Mes bonnes résolutions sont à l’eau… toujours!

« J’avais pris plein de décisions pour un changement radical dans ma vie, au 1er janvier, puis pour mon Anniversaire en mai, enfin pour la rentrée… Celle-ci a eu lieu depuis 10 jours et… rien!  C’est frustrant et dévalorisant…

Nous voici grâce à ce correspondant à nouveau au coeur d’un noeud :-) Je crois que nous les connaissons tous, ces bonnes résolutions qui sont d’abord bienfaisantes pour notre état émotionnel, c’est vrai, ça fait beaucoup de bien par avance, mais qui promettent de bien décevants ressentis un peu plus tard.

Frustration, dévalorisation, vous avez parfaitement raison, c’est le montant de l’addition qui se prépare…

C’est que le phénomène perdure, des années durant (en fait, on peut traverser toute une « vie de bonnes résolutions ») et ce sentiment d’avoir mis en jeu toute sa force et son énergie, entraîne une déception croissante, puis la perte de la confiance en soi, et pour finir une forme de stress (vous en reprendrez bien encore un peu ?…)

Ce qu’il faut comprendre d’abord, c’est que nous avons tous en nous une « partie » que l’on appelle le « saboteur », qui s’invitera sans nul doute souvent dans notre café, et qui, entre autres multiples activités, est le plus grand illusionniste du monde, devant Houdini ou David Copperfield eux-mêmes.

C’est cette partie de nous qui nous fait ainsi croire que, demain, après le week-end ou l’année prochaine, CA VA CHANGER, et on va voir ce que l’on va voir!…

Et on ne voit évidemment rien. Le grand Houdini, mondialement célèbre en particulier pour ses numéros de disparitions, est mort parce qu’un étudiant lui a asséné plusieurs coups de poing pour tester sa ceinture abdominale. Sauf que Houdini était malade et que les coups ont fait éclater son appendice. Est-ce bête ?

En ce qui nous concerne, il ne s’agit évidemment pas de « tuer » une partie de nous, ce qui serait extrêmement regrettable, mais de voir comment arroser l’arroseur, être plus magicien que le magicien…

Je me réjouis de vous retrouver pour la suite, à bientôt, avec Enthousiasme ! Marc Maillard

Leave A Response

* Denotes Required Field